18 januari 2018
Auteur
Mélanie Pradines

Les bonnes résolutions de janvier vues par Handicare

« Régime Detox d’après-fêtes », « Cette année c’est sûr, je me mets au sport », « C’est décidé, cette année je m’inscris au cours de poterie »…

Tous les ans à cette période, c’est la même rengaine, on nous parle des bonnes résolutions. Et vous, plutôt « team résolutions » ou non ?

christmas-table-3011501_1920.jpgSelon notre bon ami Wikipédia, les bonnes résolutions « sont une coutume de la civilisation occidentale qui consiste, à l'occasion du passage à la nouvelle année le 1er janvier, à prendre un ou plusieurs engagements envers soi-même pour améliorer son comportement, une habitude ou son mode de vie durant l'année à venir ».

Notons toutefois, que bien souvent, celles-ci sont prises sous l’euphorie du passage à la nouvelle année, avec encore quelques vapeurs d’alcool et avec une certaine envie de repas simples et légers après l’overdose de chocolats, chapons et foie gras !!

 

Alors pourquoi en prendre ?

Pascal Neveu, psychanalyste et psychothérapeute, auteur de Revivre même quand on est terrassé (Solar éditions) expliquait dans un article du mensuel Psychologie Magazine  il y a deux ans, qu’il s’agit ici, d’une sorte de rite de passage. Il y a des périodes de l’année, propices à ce genre de prises de décisions : 1er janvier, avant les vacances d’été ou encore à la rentrée de septembre.

L’Homme ayant toujours ce besoin de changement, d’évolution et de construction.

Mais dans le temps, les tenons-nous vraiment ?

Les salles de sport perçoivent une nette augmentation de leur nombre d’abonnées à la rentrée de janvier, difficile de trouver une place au cours de gym douce ou un vélo, alors que 3 semaines plus tard… des places se libèrent déjà. Aux oubliettes les promesses de janvier !

Pour tenir ses bonnes résolutions, il faut d’abord se faire plaisir. Si on s’inscrit à la salle de sport le 2 janvier car c’est écrit dans tous les guides de remise en forme, alors que dans le fond on n’aime pas ça, forcément la bonne résolution ne durera qu’un temps !

sparkler-677774_1920.jpgProcédons plutôt étape par étape, avec en tête surtout le bien-être que cela nous procurera, sur le long terme.

Et si, à la place de bonnes résolutions, nous options pour des objectifs réalistes et atteignables sur une durée raisonnable ?

On peut peut-être profiter de ces périodes pour faire un bilan de notre situation personnelle, voir ce que nous avons, ce qui nous manque, ce que nous aimerions et ensuite voir comment y accéder. Cela peut concerner notre bien-être familial, moral, physique, financier…

Par exemple, je constate que j’ai de plus en plus de mal à monter les escaliers, je contacte Handicare cette semaine pour prendre rendez-vous avec un conseiller ?

 

voeux2018_web_mini.jpg

 

Bonnes résolutions ou non, l’ensemble de l’équipe Handicare vous remercie pour vos marques de confiance et de fidélité, ainsi que de votre lecture tout au long de l’année passée, et nous vous adressons nos plus sincères vœux de santé, bonheur et réussite pour 2018 !